About me: My name is Solène Rapenne, pronouns she/her. I like learning and sharing knowledge. Hobbies: '(BSD OpenBSD Lisp cmdline gaming internet-stuff). I love percent and lambda characters. OpenBSD developer solene@.

Contact me: solene on Freenode, solene+www at dataswamp dot org or @solene@bsd.network (mastodon). If for some reason you want to give me some money, I accept paypal at the address donate@perso.pw.

[FR] Méthodes de publication de mon blog sur plusieurs médias

Written by Solène, on 03 January 2021.
Tags: #life #blog #francais

Comments on Mastodon

On me pose souvent la question sur la façon dont je publie mon blog, comment j'écris mes textes et comment ils sont publiés sur trois médias différents. Cet article est l'occasion pour moi de répondre à ces questions.

Pour mes publications j'utilise le générateur de site statique "cl-yag" que j'ai développé. Son principal travail est de générer les fichiers d'index d'accueil et de chaque tags pour chacun des médias de diffusion, HTML pour http, gophermap pour gopher et gemtext pour gemini. Après la génération des indexs, pour chaque article publié en HTML, un convertisseur va être appelé pour transformer le fichier d'origine en HTML afin de permettre sa consultation avec un navigateur internet. Pour gemini et gopher, l'article source est simplement copié avec quelques méta-données ajoutées en haut du fichier comme le titre, la date, l'auteur et les mots-clés.

Publier sur ces trois format en même temps avec un seul fichier source est un défi qui requiert malheureusement de faire des sacrifices sur le rendu si on ne veut pas écrire trois versions du même texte. Pour gopher, j'ai choisi de distribuer les textes tel quel, en tant que fichier texte, le contenu peut être du markdown, org-mode, mandoc ou autre mais gopher ne permet pas de le déterminer. Pour gémini, les textes sont distribués comme .gmi qui correspondent au type gemtext même si les anciennes publications sont du markdown pour le contenu. Pour le http, c'est simplement du HTML obtenu via une commande en fonction du type de données en entrée.

J'ai récemment décidé d'utiliser le format gemtext par défaut plutôt que le markdown pour écrire mes articles. Il a certes moins de possibilités que le markdown, mais le rendu ne contient aucune ambiguïté, tandis que le rendu d'un markdown peut varier selon l'implémentation et le type de markdown (tableaux, pas tableaux ? Syntaxe pour les images ? etc...)

Lors de l'exécution du générateur de site, tous les indexs sont régénérées, pour les fichiers publiés, la date de modification de celui-ci est comparée au fichier source, si la source est plus récente alors le fichier publié est généré à nouveau car il y a eu un changement. Cela permet de gagner énormément de temps puisque mon site atteint bientôt les 200 articles et copier 200 fichiers pour gopher, 200 pour gemini et lancer 200 programmes de conversion pour le HTML rendrait la génération extrêmement longue.

Après la génération de tous les fichiers, la commande rsync est utilisée pour mettre à jour les dossiers de sortie pour chaque protocole vers le serveur correspondant. J'utilise un serveur pour le http, deux serveurs pour gopher (le principal n'était pas spécialement stable à l'époque), un serveur pour gemini.

J'ai ajouté un système d'annonce sur Mastodon en appelant le programme local "toot" configuré sur un compte dédié. Ces changements n'ont pas été déployé dans cl-yag car il s'agit de changements très spécifiques pour mon utilisation personnelle. Ce genre de modification me fait penser qu'un générateur de site statique peut être un outil très personnel que l'on configure vraiment pour un besoin hyper spécifique et qu'il peut être difficile pour quelqu'un d'autre de s'en servir. J'avais décidé de le publier à l'époque, je ne sais pas si quelqu'un l'utilise activement, mais au moins le code est là pour les plus téméraires qui voudraient y jeter un oeil.

Mon générateur de blog peut supporter le mélange de différents types de fichiers sources pour être convertis en HTML. Cela me permet d'utiliser le type de formatage que je veux sans avoir à tout refaire.

Voici quelques commandes utilisées pour convertir les fichiers d'entrées (les articles bruts tels que je les écrits) en HTML. On constate que la conversion org-mode vers HTML n'est pas la plus simple. Le fichier de configuration de cl-yag est du code LISP chargé lors de l'exécution, je peux y mettre des commentaires mais aussi du code si je le souhaite, cela se révèle pratique parfois.

(converter :name :gemini    :extension ".gmi" :command "gmi2html/gmi2html data/%IN | tee %OUT")
(converter :name :markdown  :extension ".md"  :command "peg-markdown -t html -o %OUT data/%IN")
(converter :name :markdown2 :extension ".md"  :command "multimarkdown -t html -o %OUT data/%IN")
(converter :name :mmd       :extension ".mmd" :command "cat data/%IN | awk -f mmd | tee %OUT")
(converter :name :mandoc    :extension ".man"
           :command "cat data/%IN  | mandoc -T markdown | sed -e '1,2d' -e '$d' | multimarkdown -t html -o %OUT")
(converter :name :org-mode  :extension ".org"
	   :command (concatenate 'string
				 "emacs data/%IN --batch --eval '(with-temp-buffer (org-mode) "
				 "(insert-file \"%IN\") (org-html-export-as-html nil nil nil t)"
				 "(princ (buffer-string)))' --kill | tee %OUT"))

Quand je déclare un nouvel article dans le fichier de configuration qui détient les méta-données de toutes les publications, j'ai la possibilité de choisir le convertisseur HTML à utiliser si ce n'est pas celui par défaut.

;; utilisation du convertisseur par défaut
(post :title "Minimalistic markdown subset to html converter using awk"
      :id "minimal-markdown" :tag "unix awk" :date "20190826")

;; utilisation du convertisseur mmd, un script awk très simple que j'ai fait pour convertir quelques fonctionnalités de markdown en html
(post :title "Life with an offline laptop"
      :id "offline-laptop" :tag "openbsd life disconnected" :date "20190823" :converter :mmd)

Quelques statistiques concernant la syntaxe de mes différentes publications, via http vous ne voyez que le HTML, mais en gopher ou gemini vous verrez la source telle quelle.

  • markdown :: 183
  • gemini :: 12
  • mandoc :: 4
  • mmd :: 2
  • org-mode :: 1